Itinéraire

Une fois que l’on prend la décision de tout plaquer pour partir voyager, un monde d’infinies possibilités s’ouvre à nous. En effet, quelles sont les limites à part celles que nous nous imposons?

Sensation vertigineuse par excellence, il n’en est pas moins qu’il convient d’établir un semblant d’itinéraire. Après avoir fait la liste des pays que nous souhaitions chacun visiter, il a fallu les relier entre-eux en tenant compte du fait que nous voyagerons par voie terrestre principalement. Et par conséquent, nous avons dû supprimer reporter? certains pays de nos listes respectives. L’itinéraire qui en a résulté commençait initialement au Canada, descendait jusqu’en Amérique latine et se poursuivait ensuite sur le continent eurasien. Je dis bien « initialement » parce qu’à l’heure actuelle, après pas mal de recherches et tout autant de surprises, nous avons inversé la première partie de notre voyage et opté pour un transport assez….inhabituel. Au départ d’Anvers, nous allons embarquer, tout comme notre combi VW, à bord d’un cargo pour un voyage en mer de 28 jours qui nous mènera jusqu’à Montevideo (Uruguay). A partir de là, nous parcourrons les routes de l’Argentine, du Paraguay, de la Bolivie, du Pérou de l’Equateur jusqu’à Carthagène (Colombie) où nous embarquerons à nouveau à bord d’un bateau, destination Panama. En effet, une des premières « surprises » lors de nos recherches fut de constater que le tout petit bout de terre qui relie l’Amérique du Sud à l’Amérique Centrale n’est absolument pas praticable! Avec une  jungle impénétrable, des marais, la présence des FARCS et surtout, l’absence de routes, le « Darién Gap », comme on l’appelle, constitue un mur infranchissable par voie terrestre. On optera donc pour notre mythique véhicule et nous la voie maritime à nouveau!

Une fois arrivés au Panama, nous comptons « monter »: traverser les pays d’Amérique Centrale, puis le Mexique, enfin vivre un peu du « Californian Dream » et explorer les grands parcs nationaux  de l’ouest américain, avec qui sait, un peu de route 66,  pour ensuite rejoindre le Canada.

En fonction du temps qu’il nous restera, le voyage se poursuivra sur le continent asiatique avec un traversée des pays d’Asie du Sud-Est et de la Chine. A ce stade-ci de nos recherches et préparatifs, nous savons que rouler en Chine avec un plaque étrangère est interdit, et qu’il faut obligatoirement faire partie d’un convoi avec un guide et un itinéraire planifié. Moins charmant, certes, mais à nouveau ce sont des conditions qui ne sont pas négociables… A l’heure actuelle, nous sommes en pleine recherche d’agences s’occupant de ce genre de voyages, China Overland et Greatway Chengdu Tour semblant être celles que choisissent la plupart des globe-trotteurs motorisés.

Après la Chine, à nous les pistes de Mongolie! S’ensuivent les steppes de Russie, les pays scandinaves (toujours en fonction du temps qu’il reste) puis ce sera le retour en terres européennes… nous sommes peut-être un peu ambitieux, au vu du nombre de pays à traverser et l’ancienneté de notre véhicule…nous sommes conscients que les aléas de la route et des événements peuvent parfois conduire à des changements de plans, et cet itinéraire fait plus office de fil rouge que de feuille de route dans notre beau projet!


The itinerary

Once you’ve decided to leave everything to travel around the world, you get to face a huge range of possibilities. What boundaries do we have, except the ones that we build?

As exciting as this concept is, we felt like we wanted to sketch a sort of an itinerary, even a vague one. The listing of the countries we each wanted to travel to was quickly done, then we had to link them together. Since we’re going to travel mainly by overland routes, some compromises had to be done. We put together our respective lists and slowly, a clearer view of our journey started to appear. Initially, we were supposed to start from Canada, heading down the U.S towards Central America and then South America, followed with the eurasian continent. “Initially” is the word indeed, because after a lot of researches and surprises, a new idea crossed our minds. We switched the first part of our trip, and went for an unusual means of transport. Starting from Antwerpen, we will board on freighter along with our van for a 28-day journey, direction Montevideo, in Uruguay. From there, we will drive across Argentinia, Paraguay, Bolivia, Peru, Ecuador, Colombia and take a boat again to reach Panama. This constitued one of the surprises we encountered through our researches, when we learned that the tiny earth strip separating South America from Central America is a dead-end called the “Darién Gap”. Marshes, steep landscapes and a dense rainforest barrier without any roads and hosting some FARC insurgeants make it impossible to drive to Panama. That’s why we will take the sea way again, with our mythic van!

Once out of Panama, we plan to travel towards Mexico and finally cross the border of the U.S., where we hope there still remains a little bit of the “californian dream”. The great National Parks are of course on our plan, before heading to Canada.

Depending on the time that’s left and our budget, we want to pursue our trip to Asia, from Singapore across South-East Asia. Mongolia is one of our highlight of our journey, and to get there we will have to cross China, which is not allowed with a foreign matriculation. At this point of our researches, we know that in order to visit China with our own van we will have to join an organized tour. Chinaoverland and Greatway Chengdu Tour seem to be the leader in this kind of traveling, chosen by many fellow travellers.

So, after China, we’ll hit the tough tracks of Mongolia, towards the russian steppes and slowly heading back to europe, with maybe a detour through the scandinavian countries.

All these countries to cross might seem ambitious, since we’re drivingan ancient vehicle…we’re aware that the unknown and some events can impact on our journey and lead to a change of plan, that’s why we stay flexible and open-minded. And eventually, this is what traveling is about!

 

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Thonon dit :

    Ma soeur et mon beau frère sont aussi sur la route du tour du monde… mais en Sidecar… russe … une URAL appelée Youri 😁

    En lisant votre aventure (desaventure) Je les revoit 😁.

    Ils sont en Uruguay actuellement … il viennent de récupérer leur moto… l’aventure commence pour eux 😉

    Vous pouvez les suivre sur tourdumondeebsidecar.com ainsi que sur Facebook… 😁

    À plus …

    Pierre

    J'aime

    1. antsyvan dit :

      Merci pour le lien! c’est toujours encourageant de lire le récit d’autres voyageurs 🙂 Nous les suivons dès à présent avec plaisir ^^

      J'aime

  2. Fred dit :

    Bonjour, je viens de lire l’article sur votre voyage dans le magazine Combi. Quel projet grandiose et tellement beau, je suis un peu envieux et vous admire pour ce choix de partir pour une année. Votre combi et très beau et l’intérieur superbe.Je vous souhaite une belle aventure et vous suivrai régulièrement. Saluti. Fred

    Aimé par 1 personne

    1. antsyvan dit :

      Bonjour, merci pour votre message encourageant ! 🙂

      J'aime

  3. Eric J dit :

    Bonjour,
    Je vais suivre avec intérêt cette belle aventure qui commence.
    Un beau projet, un beau combi, cela promet de belles choses.
    Bon voyage.
    Eric J

    Aimé par 1 personne

    1. antsyvan dit :

      Merci pour le compliment, cela nous va droit au coeur!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s