À l’origine du projet…

Pour vous raconter ce qui nous a poussé à tout plaquer pour partir voyager, il serait d’abord intéressant de nous présenter chacun individuellement…

Moi, c’est Alison, jeune touche-à-tout de 25 ans. Passionée à la fois de voyages, de cultures, de danse, de lecture, de cuisine, de nature et d’illustration, j’aime dire que je me suis forgée dans mes livres. Rêveuse? Oui. idéaliste? Non. Je préfère le qualificatif d’optimiste. C’est peut-être à cause (ou grâce?) à mes lectures que j’ai toujours eu envie de voyager, d’explorer d’autres réalités, d’autres quotidiens. L’envie aussi de contribuer à la préservation de ce que notre monde a de plus beau (je ne m’étendrai pas sur le sujet, vous en apprendrez plus dans la rubrique « Projet parallèle »). J’ai déjà eu la chance de pouvoir voyager vers des destinations variées à travers différents projets (chantier de reboisement au Sénégal, études en Allemagne et en Angleterre, voyage en Malaisie), et ce tour du monde à venir s’inscrit tout simplement dans la continuité des choses pour moi…

Moi Martin, 31 ans, amateur de véhicules anciens et surtout de Volkswagen. Combiner ma passion du mythique combi VW avec celle de l’aventure et de la découverte a toujours été dans mon esprit. C’est en juin 2015 que la décision fut prise, avec, il faut l’avouer, un peu de lassitude de la routine. C’est à cet instant que l’évidence est apparue, le fait d’avoir toutes les cartes en main pour mener à bien ce projet de voyage. Certes, partir un an en laissant sa famille, ses amis, son job et toute une situation n’est pas une décision facile. Mais mon esprit rock’n’roll et ma soif d’aventures l’emportent, et je ne veux pas vieillir avec des « j’aurais dû ». Beaucoup me soutiendront, certains me diront que ce n’est pas prudent… mais comme l’a dit Brel, « Les infirmes, ce sont les hommes prudents ». Je compte sur ce voyage pour approfondir mes connaissances, apprendre de nouvelles choses et surtout tenter de relever un défi, et pas des moindres, celui de faire le tour du monde en Combi !!!

On peut dire que l’on s’est bien trouvés… avec de telles envies communes et une motivation inaltérable, il ne nous a pas fallu plus de 2 mois pour dégoter ce qui sera notre future maison sur roues le temps du voyage, alias « l’Antsyvan ». Il s’agit d’un superbe combi T2 avec déjà quelques kilomètres au compteur mais qu’on sentait avide de reprendre la route !

Choisir de voyager avec un combi VW, c’est opter pour un mode de voyage lent, et ce à  l’époque où le trajet Bruxelles-New York se fait en un battement d’ailes (de Boeing) et où l’interconncectivité relie en temps réel Paris et Tokyo. Il y a certes des manières de voyager encore plus lentes (à vélo, à pied, en bateau…) qui font également l’apologie du voyage dans la lenteur, mais en choisissant de voyager en combi VW de 1972, nous avons également adhéré à l’état d’esprit en marge de la société de consommation. Remettre à neuf un véhicule ancien va à l’encontre de cette frénésie consommatrice que nous connaissons actuellement, et permet accessoirement de connaître jusqu’au moindre boulon l’engin que nous allons investir!

Un an après avoir pris la décision de partir, les préparatifs s’accélèrent et la date de départ se précise : début mars 2017, nous embarquerons à bord d‘un cargo de la compagnie Grimaldi à destination de Montevideo, en Uruguay A partir de là, c’est la porte ouverte à l’inconnu !

Ce blog est pour nous l’occasion de partager nos préparatifs et nos futures aventures avec nos proches et moins proches, et qui sait, de donner l’envie aux autres de prendre la route !


When it all started…

First things first, let’s introduce the two of us, in order to tell you what brought us to ditch our day to day routine to travel round the world…

My name’s Alison, and I am a 25-year-old woman. Passionated about a wide range of subjects such as traveling, cultures, languages, reading, illustration, nature and cooking, I like to say that I built myself from books, that I started reading at a very early age. A dreamer? Sure. Idealistic? Certainly not! I’d rather qualify myself as a die-hard optimist.
It’s maybe because (or thanks to) my reading that I developped the urge to travel, to discover other realities, other ways of living. Coming along this need, there’s also the wish to contribute to preservate what’s beautiful and worth fighting for in our world. (further information in “side-project”)
I’ve already had the chance to travel a little bit, through several projects like a reforestation initiative in Sénégal, studies in Germany and the UK, and backpacking in Malaysia. Therefore, making a round-the-world trip seems to be the continuity of this journey I started years ago…

I, Martin, 31 years old, am an ancient cars lover, mainly the Volkswagen-ones. To bring together my love for the mythic VW Camper and my desire for adventure and discovery has always be on my mind.
It all started in june 2015, when I realised that I had everything to make my dream come true. I would have to admit, there was also a certain tiredness of the day-to-day routine, and a slight inch of being fed up the greyness all around. Leaving my family, my situation, my job and my friend wasn’t an easy decision though, but my appetite for adventure and my rock’n’roll spirit took over the last hesitations I had, and I don’t wanna grow old with regrets. Some will encourage, others will disapprove me, but like Jacques Brel once said, “Les infirmes, ce sont les hommes prudents” (“The disabled are the careful ones”).
I count on this trip to increase my knowledge, to learn new things, and above all, to take up a challenge, not the least: making a round the world tour with a T2 VW camper van!

With such needs and hopes, we can say that we made a match! With both our motivation and our passion, it took no longer than 2 months to find what would be our future house on wheels during the trip, aka “Antsyvan”. It is a beautiful Volkswagen camper from 1972, and although it has quite a few kilometers mark, we feel it already wants to hit the road again!
When you choose to travel with a camper van, you also choose the slow travel mode, and this at a time where telecommunication links in real time Brussels to Tokyo, where you can reach the other side of the world in one clic and where airplanes have erased the idea of distances.
There are of course other ways to travel in slow motion. The reason why we chose an old van is also to break up with these consuming habits that go along with the current lifestyle in our western societies. By renovating an old camper, we go against this almost compulsory consumption, and as a matter of fact, it teaches us every little bolt of this big machine!

One year after we started to plan our travel, things start to speed up and the due date becomes clearer: in march 2017, we will leave Antwerpen on a cargo from the Grimaldi company, heading to Montevideo, where a world of unknown awaits us!
The purpose of this blog is to share our preparation, our adventures and our experiences with you!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s